Le projet pilote couvre plusieurs domaines relevant du septième programme-cadre : santé, énergie, environnement, technologies de l’information et de la communication, infrastructures de recherche, sciences économiques et humaines ainsi que la science dans la société. Les bénéficiaires des subventions devront soumettre des articles de recherche qui devront être disponibles dans les six à douze mois suivant leur publication. L’opération court jusqu’à la fin du septième programme-cadre en 2013 et pourrait ensuite être étendue. L’enjeu est de taille pour les PME, qui vont se voir ouvrir l’accès à une mine d’informations pointues, mais aussi pour tous les bénéficiaires du financement de l’Union européenne pour la recherche qui devront se plier à cette obligation dans les domaines concernés. Durant les quatre ans que couvrait le sixième programme-cadre, les PME et universités wallonnes ont bénéficié de 123 millions d’euros de subsides européens (le nombre d’entreprises financées a triplé en quatre ans), un montant équivalent au soutien que la Région wallonne octroie aux acteurs de la recherche à travers le plan Marshall. Tous les détails sur le projet pilote à partir du 1er septembre sur le site de l'UE dédié au projet.